Suède : Kalmar et son château, trésors du Moyen-âge et de la renaissance

Suède : Kalmar et son château, trésors du Moyen-âge et de la renaissance

Envolée vers la Suède en direction de Kalmar et de son magnifique château à la rencontre de la dynastie royale des Vasa. Kalmar apparaît aujourd’hui comme une petite ville bien tranquille, semblant sagement reposer dans son lit de neige en ce mois de mars. Pourtant, elle fut autrefois un haut lieu stratégique pour nos trois pays nordiques, la Suède, le Danemark et la Norvège. Kalmar, alors la ville la plus importante du sud de la Suède, accueillit un événement politique majeur de l’histoire de ces pays, l’Union des trois royaumes scandinaves de Kalmar conclue en  1397.

Kalmar, témoin d’un événement clé de l’histoire des pays scandinaves

Cette union fut formée en 1397 sous Marguerite de Danemark, fille du roi Valdemar IV Atterdag. A l’époque, la répartition géographique des trois royaumes est bien différente de celle d’aujourd’hui (cf. carte ci-dessous). La Suède s’étend sur le territoire de l’actuelle Finlande, le Danemark possède les territoires de la Scanie aujourd’hui suédoise et la Norvège s’étend sur la partie occidentale de l’actuelle Suède.

Carte des royaumes scandinaves au XIVème siècle

Carte des royaumes scandinaves au XIVème siècle

Tout commence avec la mort sans héritier mâle du roi Valdemar IV. La conséquence en fut l’union du royaume de Danemark avec la Norvège alors dirigée par le roi Haakon VI qui avait épousé Marguerite de Danemark et dont la forte personnalité joua un rôle clé dans cette histoire. Avec le décès de son époux en 1380, Marguerite devint alors régente du royaume de Norvège et de Danemark au nom de son fils Olav V. Son intervention en Suède fut ensuite due à l’appel de la noblesse suédoise contestant leur roi Albert de Mecklembourg, né en Allemagne et peu apprécié de ses sujets. Mais Marguerite dut faire face à un nouveau décès, la mort de son fils en 1387. Elle adopta par conséquent son petit-neveu Eric de Poméranie qui fut couronné à la fois roi de Norvège, de Danemark et de Suède à Kalmar (se situant alors à la lisière de la frontière avec le Danemark) en 1397, formant ainsi l’Union des trois royaumes. Les termes de cette union impliquaient la conduite des royaumes par un seul et même dirigeant et une politique étrangère commune.

« Eric de Poméranie fut couronné à la fois roi de Norvège, de Danemark et de Suède à Kalmar en 1397, formant ainsi l’Union des trois royaumes. »

L’Union pris cependant fin plusieurs décennies plus tard. Au milieu du XVème siècle, une guerre éclata, opposant les Suédois, partisans de l’indépendance et les Danois soutenant l’Union. Depuis l’Union, le royaume de Suède était en effet dépendant de la couronne de Danemark, une dépendance peu appréciée par les sujets suédois. En 1518, Christian II de Danemark (également élu roi de Suède au titre de l’Union) envahit la Suède et le massacre des opposants suédois en 1520 connu sous le nom de « bain de sang de Stockholm », provoqua un soulèvement général (1521-1523) conduit par Gustave Vasa qui l’emporta sur le Danemark et fut élu roi de Suède. Ainsi s’acheva l’Union en 1523.

Cette Union est bel exemple de l’histoire des alliances et affrontements qui opposèrent les trois royaumes de Scandinavie au fil de leur histoire. Une visite de cette ville emblématique s’impose à présent pour se plonger dans une partie de l’histoire de la Suède.

Place de l'hôtel de ville de Kalmar

Place de l’hôtel de ville de Kalmar

Kalmar, son hôtel de ville, sa cathédrale et son château

La petite ville de Kalmar offre à ses visiteurs de charmantes petites rues ainsi qu’une très belle place où se dressent fièrement l’hôtel de ville et une cathédrale au style baroque et scandinave plutôt interpellant pour qui est habitué à voir des cathédrales de style gothique ou roman.

La cathédrale fut édifiée en 1660 et ne fut achevée qu’en 1703

La cathédrale fut édifiée en 1660 et ne fut achevée qu’en 1703

L’hôtel de ville fut édifié entre 1684 et 1690. Son style fut fortement influencé par le style néo-renaissance allemand

L’hôtel de ville fut édifié entre 1684 et 1690. Son style fut fortement influencé par le style néo-renaissance allemand

 Rapide histoire du château de Kalmar

La visite de Kalmar ne saurait être digne de ce nom sans pénétrer dans son sublime château nous entraînant du Moyen-âge à la Renaissance. S’il paraît aujourd’hui calmement reposer au milieu des eaux gelées recouvertes de neige, le château de Kalmar a longtemps été au cœur de violents événements opposant la Suède et le Danemark. Véritable porte sur le Danemark, de nombreuses batailles ont été menées autour de ce qui a longtemps été une forteresse. C’est également là où la fameuse Union de Kalmar précédemment évoquée, fut formée. Mais le château fut aussi un lieu de vie pour les rois et reines de Suède, leurs serviteurs, soldats, prisonniers etc. Banquets et mariages y furent célébrés.

Château de Kalmar

Château de Kalmar

La première mention de Kalmar remonte au XIème siècle avec une inscription retrouvée parmi les ruines d’Ärja dans la province de Sörmland. L’inscription gavée sur une rune fut gravée en mémoire d’un certain Runulv, fils d’Amunde et de son frère Ring assassiné. La ville située sur le Kalmar sund, détroit entre les provinces de Smaland et d’Oland, fut construite près d’un port naturel et devint très vite un point stratégique. Selon le poète islandais Snorre Sturlasson, le roi de Norvège Sigurd Jorsalafare aurait conduit sa flotte dans le port de Kalmar en 1123. Pénétrant dans les terres, il y aurait convertit les habitants au christianisme. En 1180, sous le règne du roi Knut Eriksson de Suède, fut construit une tour de défense à l’endroit où se dresse l’actuel château.

A la fin du XIIIème siècle, une forteresse fut érigée autour de la tour de défense, devenant l’une des plus importantes places fortes de Suède. Le rôle stratégique du château atteignit un point culminant avec l’Union de Kalmar de 1397. Lors des guerres qui suivirent l’Union, opposant Danois et Suédois, le château de Kalmar changea souvent de propriétaires. Lorsque la guerre prit fin avec Gustave Vasa qui fut élu roi de Suède en 1523, le château repassa sous la coupe des Suédois. Un nouveau chapitre de l’histoire du château s’ouvrit alors avec la dynastie des Vasa.

Maquette de la tour de défense du château de Kalmar

Maquette de la tour de défense du château de Kalmar

Durant le règne de Gustave Vasa, le château connut de nombreuses rénovations. Les bâtiments médiévaux de la partie nord du château furent reconstruits, permettant ainsi de relier les quartiers du roi à ceux de la reine. Des douves furent aménagées en dehors des murs ouest et un pont fut édifié. Mais c’est réellement sous l’impulsion du roi Johan III, que le château prit la tournure d’un bâtiment de la Renaissance. Dans les années 1570, ce roi féru d’architecture et marquant sa préférence pour l’art de la Renaissance, réaménagea le château de telle sorte qu’à sa mort en 1592, le bâtiment royal avait la structure et l’aspect d’un palais de la Renaissance.

Dans les années 1570, Johan III, ce roi féru d’architecture, réaménagea le château de telle sorte qu’à sa mort en 1592, le bâtiment royal avait la structure et l’aspect d’un palais de la Renaissance.

Mais à la fin du XVIème, le château de Kalmar connut bien des heures sombres avec le conflit opposant le roi Sigismund, le fils de Johan III, à son oncle le duc Karl dans une lutte pour le pouvoir que ce dernier remporta. Le château fut à plusieurs reprises endommagé dans les batailles menées. Ces événements furent d’autant plus dramatiques pour le château que les combats reprirent en 1611, cette fois-ci face au Danois. En effet, devant la volonté de la couronne de Suède de créer une route commerciale qui passerait par la Laponie, les Danois ne voyant pas vraiment l’initiative d’un bon œil, décidèrent d’attaquer la Suède. Les Danois assiégèrent le château et s’en emparèrent la même année. Il demeura sous le contrôle des Danois jusqu’en 1613 où un traité de paix fut signé, retournant le château pillé aux suédois.

Mais le plus dur reste à venir pour notre château. En effet, en 1658 la frontière entre la Suède et le Danemark fut déplacée plus au sud, atteignant sa configuration actuelle. Le château perdit ainsi sa position stratégique et son rôle de défense de la frontière. L’heure de gloire du château fut ainsi révolue. Les visites royales se raréfièrent et très vite, d’autres fonctions moins glorieuses furent attribuées au château qui servit de prison et de lieu de stockage de céréales. Une distillerie royale fut même aménagée en 1776 ! Ainsi s’acheva l’épopée de ce magnifique château.

Visite du château de Kalmar

L’entrée du château se fait en traversant le pont surplombant les douves et après être passé par la cour centrale. De nombreuses pièces telles que les quartiers royaux, la cuisine, salle de banquet, prison, chapelle, pour la plupart richement reconstituées, attendent le visiteur.

Lit de la chambre de la reine

Lit de la chambre de la reine

Se trouvent au premier étage la suite de la reine et les chambres de ses suivantes. Un portail en bois doté de colonnes doriques se dresse à l’entrée de la chambre royale. Comme précédemment indiqué, les appartements de la reine furent réaménagés au XVIème siècle. L’escalier royal achevé en 1559, mène désormais aux quartiers de la reine. Par ailleurs, la pièce fut divisée en deux. Une partie demeurant la chambre de la reine et la seconde servant de salle intermédiaire où les visiteurs attendaient d‘être reçus par la reine. Le magnifique lit décorant la pièce est malheureusement l’unique meuble survivant du château. Confectionné en 1628, il appartenait à l’origine à un couple danois et fut amené au château en tant que butin de guerre. On peut d’ailleurs voir au pied du lit les armoiries de ses propriétaires d’origine. En revanche, les armoiries gravées sur la tête de lit du roi Gustave II, proviennent d’un autre lit aujourd’hui disparu.

Plus loin, se trouve le magnifique hall construit dans les années 1550. Le roi Johan III l’agrémenta d’une riche décoration dans les années 1580. Le hall fut achevé en 1585 et servit de pièce de réception de la reine. Les lambris de bois possèdent des colonnes doriques, la décoration est composée de 17 différentes sortes de bois. La pièce servit également de chambre à la sœur du roi, la comtesse Kristina Magdalena en 1656 et à la reine elle-même en 1673. La pièce acquit par la suite un rôle beaucoup moins prestigieux puisque qu’elle servit de lieu de stockage au moment de l’abandon du château (cf. ci-dessus).

Puis viennent le grand hall servant de salle de banquet et la chambre du roi richement décorée de fresques représentant des scènes de chasse dont la réalisation est estimée aux années 1570. Un passage dérobé à gauche de la cheminé menait aux toilettes du roi.

Hall du château de Kalmar

Hall du château de Kalmar

Hall doré du château de Kalmar

Hall doré du château de Kalmar

Grand Hall du château de Kalmar

Grand Hall du château de Kalmar

Nous pénétrons ensuite dans le « hall doré ». Cette pièce qui servait de salle de réception du roi, fut entièrement rénovée sous Johan III. On remarque une petite pièce reliée au hall.  Surnommée « la chambre d’Agda » probablement en souvenir de la maîtresse d’Erik XIV, Agda Persdotter qui résida au château à la fin des années 1550.

Enfin, la chapelle vient magnifiquement achever cette visite. Elle fut aménagée sous les ordres de Johan III et achevée en 1592. Des citations de la Bible sont inscrites sur les murs, en suédois au nord et en latin au sud de la pièce. Parmi les meubles les plus anciens de la chapelle, se trouvent les chaises du roi et de la reine datant du XVIIème siècle. Mais un incendie survenu en 1755 détruisit la chaire et l’autel de la chapelle qui furent reconstruits quelques années plus tard. De nos jours,  la chapelle accueille encore, en plus des visiteurs, des mariages à la condition que ceux-ci soient protestants.

Chapelle du château de Kalmar

Chapelle du château de Kalmar

Autel de la chapelle du château de Kalmar

Autel de la chapelle du château de Kalmar

Ainsi s’achève la visite de ce somptueux château riche en histoire et qui fut pendant des siècles la place forte de défense de la frontière séparant la Suède et le Danemark.

[alert style= »3″]Pour en savoir plus sur le château de Kalmar : http://www.kalmarslott.se/english[/alert]

Share This

About the author

Jess Bontemps

Blog sur l'histoire des lieux que j'affectionne, qu'ils soient célèbres ou non, et que j'ai eu l'occasion de visiter au cours de voyages ou autre. Je partage également des actualités sur l'histoire et l'archéologie.
Pour me suivre sur Twitter :  @Histoiresacados
Pour me suivre sur Facebook : Histoire à sac à dos

View all articles by Jess Bontemps

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *