Egypte antique: les statues d’un couple volontairement vandalisées

Egypte antique: les statues d’un couple volontairement vandalisées

Credit: ©GM – Tell Edfu Project 2018

19 Janvier 2019 – Les sculptures d’un homme et d’une femme ont été mises au jour par des chercheurs de l’université de Chicago, à Tell Edfu dans le sud de l’Egypte. Vielles de 3500 ans, elles présentent la particularité d’avoir été volontairement endommagées, sans doute dans le but de nuire au couple dans sa vie après la mort. 

Les visages du couple ainsi que les hiéroglyphes ont en effet été détériorés pendant l’antiquité. Or dans l’Egypte antique, effacer le nom d’une personne revenait non seulement à faire disparaitre sa mémoire mais aussi à compromettre sa vie dans l’au-delà. La croyance en la vie après la mort était si forte, que l’on peut imaginer que la personne ayant vandalisé les statues devait sérieusement en vouloir à ses propriétaires.

La sculpture a été excavée par les archéologues dans une ancienne villa d’environ 367 m2, construite entre 1500 et 1450 avant notre ère. Les sculptures servaient probablement au culte des ancêtres des habitants de cette villa. 

En savoir plus sur LiveScience.com et Chicago University

Vous pouvez aussi lire :

Share This

About the author

Jess Bontemps

Blog sur l'histoire des lieux que j'affectionne, qu'ils soient célèbres ou non, et que j'ai eu l'occasion de visiter au cours de voyages ou autre. Je partage également des actualités sur l'histoire et l'archéologie.
Pour me suivre sur Twitter :  @Histoiresacados
Pour me suivre sur Facebook : Histoire à sac à dos

View all articles by Jess Bontemps

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *