Exposition: Le verre, un Moyen Âge inventif

Exposition: Le verre, un Moyen Âge inventif

Décembre 2017 – Vitraux aux couleurs flamboyantes, élégants gobelets à cabochons, perles ou verres d’optiques, le Musée de Cluny nous donne à voir le verre sous toutes ses formes au Moyen-Age avec son exposition ‘Le verre, un Moyen Âge inventif’. A visiter jusqu’au 8 janvier 2018, cette exposition nous fait découvrir les différents usages du verre et l’évolution des techniques de production en Europe et au Moyen-Orient.

 

Vitraux et objects de luxe

Le premier usage du verre au Moyen Âge qui nous vient à l’esprit est sans doute celui du vitrail. L’exposition met ainsi en avant de superbes vitraux aux couleurs essentiellement rouges et bleues. Né de la créativité des verriers mérovingiens vers le Vème siècle, le vitrail connut son avènement avec l’architecture gothique qui se répand au Europe à partir du XIIème siècle. L’effet de lumière généré par les vitraux est une manière de rendre grâce à Dieu.

Sous les Mérovingiens, le verre sert également à fabriquer une vaisselle de luxe. Les tombes mérovingiennes du VIème siècle ont en effet révélé de nombreux objets en verre limpide telles que les cornes à boire.

18 x 32 cm, Bruxelles, Musées Royaux d’Art et d’Histoire de Belgique, © Musées Royaux d’Art et d’Histoire de Belgique, Bruxelles

Corne à boire. 18 x 32 cm, Bruxelles, Musées Royaux d’Art et d’Histoire de Belgique,
© Musées Royaux d’Art et d’Histoire de Belgique, Bruxelles

La fabrication du verre est ensuite réinventée sous les Carolingiens. Des cendres végétales sont utilisées comme fondant ce qui donne au verre un aspect verdâtre tandis qu’en Orient, les verriers produisent un verre transparent (voir la vidéo ci-dessous sur la fabrication du verre). Leur méthode permet par ailleurs de mieux converser le verre dans le temps.

Il faudra attendre le début du XIVème siècle pour que le verre Italien, puis Provençal, commence à rivaliser avec le verre d’Orient. Les artisans créent d’élégants verres à décors de filets bleus. Les Vénitiens sont reconnus pour leurs gobelets émaillés tandis que, dans le nord de la France, les premiers verres à tige font leur apparition.

 

Service archéologique inter-départemental Yvelines / Hauts-de-Seine 21,2 x 13,5 x 13,5 cm © RMN-Grand Palais / Philippe Fuzeau

Verre à tige pleine, XIVe siècle. Service archéologique inter-départemental
Yvelines / Hauts-de-Seine
21,2 x 13,5 x 13,5 cm
© RMN-Grand Palais / Philippe Fuzeau

Le verre au quotidien

Le verre n’apparait qu’au XIVème siècle dans les demeures du Moyen Âge. Il est uniquement utilisé pour le niveau supérieur des fenêtres et est incolore.

Le verre est également utilisé par les médecins. Ces derniers s’en servent pour étudier l’urine de leurs patients et établir un diagnostique basé sur la couleur et l’odeur. L’urologie étant l’un des rares moyens de poser un diagnostic au Moyen Âge, l’urinal de verre devient le symbole du médecin.

Enfin, à la fin du XIIIème siècle, les premières lunettes apparaissent. Composées de deux lentilles convexes, elles sont fixées sur le nez grâce à un système de pince-nez.

L’exposition ‘Le verre, un Moyen Âge inventif’ fait ainsi revivre toute la créativité et l’ingéniosité des artisans verriers du Moyen Âge à travers 150 oeuvres qui sont à admirer au Musée de Cluny jusqu’au 8 janvier.

Tarif: 9 euros

 

Vous pouvez aussi lire :

Share This

About the author

Jess Bontemps

Blog sur l'histoire des lieux que j'affectionne, qu'ils soient célèbres ou non, et que j'ai eu l'occasion de visiter au cours de voyages ou autre. Je partage également des actualités sur l'histoire et l'archéologie.
Pour me suivre sur Twitter :  @Histoiresacados
Pour me suivre sur Facebook : Histoire à sac à dos

View all articles by Jess Bontemps

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *