Découvertes archéologiques à Ivry-sur-Seine

Découvertes archéologiques à Ivry-sur-Seine

© Conseil général du Val-de-Marne.

9 juin 2014 – Dans le Val-de-Marne à Ivry-sur-Seine, les archéologues de l’Institut national de recherches archéologiques préventives (Inrap) et du Conseil général du Val-de-Marne étudient depuis le mois d’avril 2014 une zone de près de 16 000 m². Leurs recherches ont permis de mettre au jour plusieurs occupations du Néolithique (5500 à 2200 avant notre ère), de l’âge du Bronze ancien (2200 à 1600 avant notre ère) et du premier âge du Fer (800 à 450 avant notre ère). Ces découvertes nous éclairent sur le mode de vie des premiers habitants de la région et sur l’évolution du paysage.

Il apparaît ainsi qu’il y a plus de quatre millions d’années, l’ancêtre de la Seine coulait sur les hauteurs de Villejuif. Puis, de 2,5 millions d’années à 11 700 ans avant J.C., les glaciations retenant l’eau dans les pôles ont entraîné le déplacement du fleuve et ralenti son débit. 7000 ans avant notre ère, durant le Mésolithique, la fonte des glaces entraîna la remontée du niveau de la mer provoquant de brusques changements dans le rythme et la forme de la Seine qui ne garda que son bras actuel.

Les traces des premiers paysans d’Ivry-sur-Seine remontent au Néolithique. Cette période caractérisée par l’invention de l’agriculture et de l’élevage, apparaît au Proche-Orient vers 9500 avant notre ère et 2000 ans plus tard en Europe. Les vestiges de premières enceintes composées de fossés doublés de palissades révèlent que les premiers paysans d’Ivry-sur-Seine occupèrent la zone pendant la période du Néolithique moyen, vers 4600 avant notre ère. À cette époque, les défunts étaient dispersés au sein de l’habitat ou regroupés dans de petites nécropoles. Les archéologues ont ainsi mis au jour à Ivry-sur-Seine une sépulture dans une fosse qui abritait le corps d’une femme enveloppé d’un matériau souple, tissu ou cuir fin. Les archéologues ont également découvert la présence d’une pointe en os placée derrière son crâne.

Enfin, les archéologues ont découvert une hache en bronze parfaitement conservée témoignant de l’occupation du site pendant l’âge du Bronze (2200 à 800 avant notre ère). Pendant cette période, puis durant l’âge du Fer (800 à 52 avant notre ère), les techniques agricoles progressèrent et formèrent un nouveau paysage agraire avec la présence de fermes, champs et enclos. L’invention du bronze a entraîné de profondes mutations. Cet alliage de cuivre et d’étain, d’une grande solidité, permis la fabrication d’objets de prestige et d’armes (outils, parures, épées, casques et cuirasses) réservés aux élites. L’intérêt qu’ils suscitèrent fut à l’origine de la constitution de réseaux d’échanges à travers toute l’Europe.

En savoir plus sur le site de l’inrap

Vous pouvez aussi lire :

Share This

About the author

Jess Bontemps

Blog sur l'histoire des lieux que j'affectionne, qu'ils soient célèbres ou non, et que j'ai eu l'occasion de visiter au cours de voyages ou autre. Je partage également des actualités sur l'histoire et l'archéologie.
Pour me suivre sur Twitter :  @Histoiresacados
Pour me suivre sur Facebook : Histoire à sac à dos

View all articles by Jess Bontemps

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *