« Digital Pompéi » : une représentation 3D inédite du site archéologique

« Digital Pompéi » : une représentation 3D inédite du site archéologique

6 mai 2015 – A l’occasion de sa conférence « Build » à San Francisco (événement annuel dédié aux développeurs ) du 29 avril au 1er mai, Microsoft a présenté en avant-première le projet « Digital Pompéi » permettant de découvrir virtuellement le site archéologique de Pompéi. Un scénario de visualisation du modèle 3D intégral et une expérience de navigation virtuelle interactive via le navigateur Microsoft Edge offrent ainsi une nouvelle vie aux ruines de Pompéi.

« Digital Pompéi » résulte d’une collaboration de divers acteurs issus du privé, du public et du monde académique : Microsoft Research, Inria (institut de recherche dédié au numérique), les start-up Iconem et Cintoo3D. Au delà de Pompéi, l’objectif de ce projet est de proposer une nouvelle approche de la cartographie 3D de la ville ou des grands ensembles urbains.

Cette modélisation 3D fait appel aux techniques de « photogrammétrie » appliquées à une échelle jusqu’à présent inédite, c’est à dire celle d’une ville entière. A l’aide d’un drone et d’un ballon captif survolant le site, 30 000 photos ont été prises à 30 mètres d’altitude, couvrant l’ensemble du site archéologique. Le modèle 3D a ensuite été conçu à l’issue de 1200 heures de calculs dans le Cloud Microsoft Azure à l’aide des algorithmes issus d’Inria.

« Ce projet trouve sa source en 2009, lorsque nous avons rassemblé une équipe pluridisciplinaire au sein du centre de recherche commun Inria-Microsoft Research, pour expérimenter l’application à l’archéologie des techniques de reconstruction 3D à partir de photos numériques à l’aide du logiciel PMVS. C’est avec Hélène Dessales, maître de conférences à l’ENS et spécialiste de l’architecture romaine que nous avons d’abord étudié et modélisé la «villa de Diomède», l’une des plus grandes résidences privées de Pompéi, inédite à ce jour, avant d’imaginer pouvoir étendre cette approche à l’intégralité du site », explique Jean Ponce, professeur à l’Ecole Normale Supérieure et Directeur de l’équipe-projet commune CNRS/ENS/Inria «Willow».

« Il s’agit d’un véritable exploit technique : construire un modèle complet d’un ensemble aussi vaste et complexe que Pompéi est une mise à l’épreuve à une échelle inédite d’algorithmes expérimentaux issus de la recherche et demande une puissance de calcul considérable, obtenue grâce au Cloud Microsoft Azure. Cette collaboration exemplaire nous permet d’explorer notre passé, de partager notre héritage culturel commun, et apportera sa contribution à comprendre l’histoire et les modes de vie de cette cité romaine pratiquement détruite et ensevelie sous les cendres lors de l’éruption du Vésuve en 79 avant J-C. » indique Bernard Ourghanlian, Directeur technique et sécurité de Microsoft France.

Je vous invite à découvrir la démonstration, assez impressionnante, de cette modélisation 3D de Pompéi en vidéo (à regarder à partir de 2:02:19)

Cliquez ici pour en savoir plus sur le projet Digital Pompéi

Vous pouvez aussi lire :

Share This

About the author

Jess Bontemps

Blog sur l'histoire des lieux que j'affectionne, qu'ils soient célèbres ou non, et que j'ai eu l'occasion de visiter au cours de voyages ou autre. Je partage également des actualités sur l'histoire et l'archéologie.
Pour me suivre sur Twitter :  @Histoiresacados
Pour me suivre sur Facebook : Histoire à sac à dos

View all articles by Jess Bontemps

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *