Category Archives: Turquie

Voyage dans le temps en Turquie : rapide histoire d’Istanbul

Voyage dans le temps en Turquie : rapide histoire d’Istanbul
Quel meilleur moyen pour remonter le temps qu’un voyage à travers la Turquie ? Des Hittites à l’Empire Ottoman en passant par les Grecs et les Romains, la Turquie est située au croisement d’époques et de civilisations qui ont marqué son histoire. Entre l’Europe et l’Asie, à la fois antique et moderne, religieux et laïc, ce pays semble être fait de diversités et de contradictions qui le rendent unique et fascinant.

Visite d’Istanbul, au coeur du quartier de Sultanahmet et de la pointe du Sérail

Visite d’Istanbul, au coeur du quartier de Sultanahmet et de la pointe du Sérail

Pendant des siècles Istanbul a accumulé bien des richesses. Pour en appréhender une partie, une visite du quartier de Sultanahamet s’impose. Zone sûrement la plus touristique de la ville, ce quartier peut donner à son visiteur une certaine impression d’artificialité. Mais Sultanahmet, cœur antique de la ville, est incontournable et frappe par la beauté et la richesse des monuments qu’il abrite. Notamment son ancien hippodrome romain, l’église Sainte-Sophie, la Mosquée bleue, le palais de Topkapi, tous témoignant des trois grands empires qu’a connu Istanbul.

Turquie : les villes souterraines de Cappadoce

Turquie : les villes souterraines de Cappadoce

La Cappadoce, une région au paysage unique marqué par l’éruption il y a des milliers d’années de trois imposants volcans qui ont laissé derrière eux une roche particulière, le tuf. Cette roche volcanique tendre et friable a été façonnée au fil du temps par l’érosion et l’infiltration des eaux, donnant naissance à un paysage parsemé de roches en forme de cheminées mais aussi à des constructions troglodytes creusées par la main de l’homme et à de gigantesques villes souterraines. Avec ses habitats hors du commun, ses forteresses, ses monastères et églises primitives taillées à même la roche ou encore ses caravansérails, la Cappadoce recèle de nombreux trésors historiques.  

Izmir, Ephèse et Hiérapolis, cap sur la côté égéenne turque à la découverte de ses trésors antiques

Izmir, Ephèse et Hiérapolis, cap sur la côté égéenne turque à la découverte de ses trésors antiques

A la croisée de la Grèce antique, de l’empire romain et de la Turquie moderne, la côté égéenne de la Turquie, dont l’histoire est façonnée par ses échanges commerciaux avec l’Europe, le bassin méditerranéen, l’Egypte et l’Asie, nous offre de nombreux trésors antiques. Avec ses collines parsemées d’oliviers dans les terres et une côté baignant dans la lumière de la mer, c’est aussi de magnifiques paysages que nous donne à voir cette partie de la Turquie. J’ai eu la chance d’en visiter trois grands sites : Izmir, Ephèse et Pamukkale.

Ephèse, vestiges d’une cité antique flamboyante

Ephèse, vestiges d’une cité antique flamboyante

Ephèse, ancienne citée grecque fondée vers 1000 avant notre ère, située dans l’actuelle Turquie. Véritable joyaux de l’antiquité, elle fut l’une des villes les plus puissantes de l’époque romaine. Placée sous la protection d’Artémis, elle connut son apogée en tant que capitale de la province romaine d’Asie mineure. Ephèse fut aussi une ville clé dans l’expansion du christianisme. La vierge Marie y aurait passé la fin de ses jours, protégée par Saint-Jean l’Evangéliste à qui Jésus aurait confié sa mère avant de mourir.

Lire la suite

Hiérapolis et Pamukkale, coins de paradis antiques

Hiérapolis et Pamukkale, coins de paradis antiques
La ville antique de Hiérapolis et Pamukkale sont un véritable coin de paradis terrestre pour ses visiteurs. Il faut dire que les eaux chaudes calcaires, déversées pendant des siècles sur les collines de roche, ont laissé le spectacle unique d’une montagne d’un blanc éclatant, modelée par une superbe cascade de bassins naturels qui a donné lieu au nom de Pamukkale, « Château de coton ». Dernière ce paradis blanc se trouve la ville antique de Hiérapolis. Fondée au IIème siècle avant J.C par Eumène II de la dynastie des Attalides (lignée qui régna sur la ville de Pergame) elle fut autrefois célèbre pour sa station thermale. Elle l’est aujourd’hui pour ses vestiges romains et chrétiens ainsi que pour sa gigantesque nécropole de plus de 1 200 tombes. Le site est classé au patrimoine de l’Unesco.